INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

Production et musique

Expression de la scène:Expression du décor

En kabuki, les décors sont traditionnellement agencés comme un tableau plat et mettent en valeur la beauté de leur disposition. Des éléments de mise en scène tels que les kakiwari représentant les paysages et les yatai représentant les bâtiments ainsi que de divers types de rideaux sont utilisés.

Il existe en kabuki des formes prédéterminées pour la composition de l’histoire et les méthodes de production et beaucoup de décors sont classés. Ainsi, les éléments de décor nécessaires à ces décors sont également classés. Les objets très souvent utilisés sont conservés dans les théâtres et sont désignés par leur joshiki (forme prédéterminée). Le rideau tricolore appelé joshikimaku et les éléments de décor appelés joshikiodogu pour des décors typiques tels que les palais et les temples sont des exemples.

‘Mikasayama Goten’ (Mikasayama Palace) scene of “Imoseyama Onna Teikin” (Husband and Wife Mountains: An Exemplary Tale of Womanly Virtue)” [equipment, Kugimachi Kumaji]

‘Kawatsura Hogen Yakata’ (Kawatsura Hogen Mansion) scene of “Yoshitsune Senbon Zakura” (Yoshitsune and the Thousand Cherry Trees) [equipment, Kugimachi Kumaji]

‘Mikasayama Goten’ (Mikasayama Palace) scene of “Imoseyama Onna Teikin” (Husband and Wife Mountains: An Exemplary Tale of Womanly Virtue)” [equipment, Kugimachi Kumaji]

‘Kawatsura Hogen Yakata’ (Kawatsura Hogen Mansion) scene of “Yoshitsune Senbon Zakura” (Yoshitsune and the Thousand Cherry Trees) [equipment, Kugimachi Kumaji]

Les habitations japonaises sont généralement construites de sorte que les personnes retirent leurs chaussures et gravissent une marche pour atteindre l’étage principal. C’est pourquoi, pour les scènes d’intérieur, il est nécessaire de créer un plancher en construisant une plateforme surélevée sur la scène.

La hauteur du plancher change selon la scène. Par exemple, les planchers des habitations des roturiers et des guerriers de classe inférieure sont appelés tsune-ashi (marches normales) et sont construits à une hauteur de 42 cm. D’un autre côté, les planchers des palais et des résidences de seigneurs féodaux sont appelés taka-ashi (marches élevées) et mesurent 84 cm de haut.

Tsune-ashi setting of the ‘Hamamatsuya Misesaki’ (The Hamamatsu Dry Goods Shop) scene of “Aotozoshi Hana no Nishikie” (The Five Thieves)

Tsune-ashi setting of the ‘Hamamatsuya Misesaki’ (The Hamamatsu Dry Goods Shop) scene of “Aotozoshi Hana no Nishikie” (The Five Thieves)