INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

Production et musique

Expressions spécifiques:Mie(pose)

Afin d’indiquer une montée dans les émotions et d’autres expressions, l’acteur prend une pose temporaire pendant la performance, ce qui crée un gros plan sur le personnage. Dans de nombreux cas, les claves tsuke sont frappées au moment du mie. Bien qu’il soit utilisé principalement par les tachiyaku (acteurs tenant le rôle d’hommes vertueux), les expressions changent selon le rôle et le contenu de l’œuvre.

Afin de jouer plus efficacement le personnage aragoto (style exagéré), des mouvements tels que de grands secouements de la tête, de grands pas en avant ou un grand écartement des mains sont utilisés avant. De plus, les wakashuyaku (acteurs jouant le rôle de jeunes hommes) et les rôles de sewa-mono (pièces contemporaines de ménage) comprennent un petit mouvement de hochement du menton.

L’expression courante japonaise « omie wo kiru » (prendre la pose) signifie « être confiant et l’afficher dans de grands discours et actions » et vient du kabuki. Il existe également un certain nombre de noms contenant les caractères pour mie.

October 1996
National Theatre, Large Theatre
“Shitenno Momiji no Edoguma” ‘Momijigachaya’ scene
Soma Taro Yoshikado: Ichikawa Ennosuke III (Ichikawa Eno II)

Le omie (grande pose) à la fin de l’acte de la scène « Koyo No Chaya » (Le Salon de Thé des Feuilles d’Automne) tirée de « Shitenno Momiji no Edoguma » (Les Quatre Rois Célestes et l’érable de Edo). Il est appelé « Uchiage No Mie » (pose soudaine de montée) car les acteurs principaux entourant le rôle principal prennent simultanément une pose de mie lorsque le doux son des claves tsuke augmente grandement en volume.