INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

Production et musique

Expression par le sonTakemoto(Musique narrative avec shamisen)

Takemoto fait référence au gidayu-bushi joué dans le kabuki et aux musiciens qui le jouent. Ces artistes se composent d’un narrateur appelé tayu et de shamisenkata (joueurs de shamisen). Le gidayu-bushi est représentatif de la musique joruri qui consiste à raconter l’histoire avec un accompagnement de shamisen ; il est issu des narrations de Takemoto Gidayu, interprète de Ningyo-joruri très populaire dans les régions de Kyoto et d'Osaka pendant la période Edo (1603-1868). Le shamisen utilisé ici est un futozao (manche épais), dont la grande taille permet une grande réverbération des sons graves et entiers, le rendant ainsi excellent pour une expression puissante.

Ce type de musique est principalement utilisé dans les jeux de gidayu-kyogen, de Ningyo-joruri adaptés au kabuki, mais il est parfois interprété comme accompagnement de danses. Dans le gidayu-kyogen, les paroles du personnage sont prononcées par l'acteur et la narration takemoto comprend généralement les parties décrivant la scène.

Lors de productions des scène dans lesquelles des tachiyaku (rôles masculins) informent les personnes qui les entourent d'événements passés et des scènes dans lesquelles des onnagata (rôles féminins) expriment leurs sentiments, les acteurs collaborent avec le takemoto pour amplifier l'ambiance sur la scène.

January 2001
National Theatre, Large Theatre
“Oshu Adachigahara” Tamakinomiya Akigoten
Sodehagi: Nakamura Kichiemon II