Invitation à un BUNRAKU

Les marionnettes Bunraku: Comment fonctionnent les marionnettes

Montage d’une poupée

Un marionnettiste pénètre dans l'esprit du personnage dans le processus de dressage de la marionnette

Les marionnettes sont réparées ou stockées par leurs têtes (kashira), costumes et autres parties constitutives. Le processus d'habillage d'une marionnette et de sa préparation pour la scène est appelé « Ningyo koshirae. » C'est le travail du marionnettiste principal (Omo-zukai), qui est le plus ancien des marionnettistes et est responsable des mouvements de la tête et de la main droite, de préparer la marionnette pour chaque performance. Le marionnettiste principal pénètre dans l'esprit du personnage lorsqu'il met le costume sur une marionnette dont le corps est creux.

Les étapes de Ningyo koshirae

Le costumier prépare le costume pour le personnage, et ce costume est apporté au marionnettiste principal.
Le corps de la marionnette est tenu et utilisé par le marionnettiste principal. L'intérieur du corps est creux.

1 Dans un premier temps, le bo-eri (collerette extérieure bourrée de coton) et le naka-eri (collerette intérieure) sont placés l'un par-dessus l'autre. L'épaisseur de la collerette et son mode de fixation déterminent la forme de l'ensemble de la marionnette, ce qui en fait la partie la plus importante de l'habillage d'une marionnette.

2 Le costume n'est pas simplement placé sur la marionnette, mais est cousu solidement au corps avec un fil. Le costume est placé et cousu tout en ajustant sa forme.

3 Il faut beaucoup de force pour coudre l'obi (ceinture nouée autour de la taille) et ses nœuds en place.

4 Les mains sont suspendues et la tête est insérée. Après avoir donné la touche finale au costume, Ningyo koshirae est terminée.

Remerciements à : Kiritake Kanjuro III
Personnage : Tenmaya Ohatsu de « Sonezaki Shinju » (Les Suicides Amoureux à Sonezaki)