Invitation à un BUNRAKU

Les marionnettes Bunraku: Comment fonctionnent les marionnettes

Mécanismes de la tête

L’intérieur de la tête (kashira)

Une tête creusée dans du bois de cyprès est séparée verticalement en deux à l’avant des oreilles. L’intérieur est creusé et équipé d’un dispositif permettant de bouger les yeux, les sourcils, etc., L’avant est peint avec un pigment blanc obtenu à partir de poudre de coquillages. En fonction du rôle, la tête peut avoir différentes teintes de peau avec des nuances de blanc, jaune, rouge, ou d’autres couleurs.

Contrôle de l’expression du visage avec la poignée de la tête (dogushi)

La baguette pour la gorge (nodogi) est insérée dans la tête. La poignée de la tête (dogushi) maintenue par le marionnettiste est ensuite fixée sous la baguette de la gorge. Des ficelles pour faire bouger les yeux, les sourcils, la bouche, etc. sont reliées à des crochets et des leviers sur la poignée de la tête. En manipulant les crochets et les leviers, un marionnettiste peut faire hocher la tête de la marionnette et changer l’expression de son visage.