INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

PiècesPièces maîtresses

Momijigari(Admirer les feuilles d'automne)

Danses

Résumé

La pièce Noh du même nom a été retravaillée dans cette version de Kabuki, qui une séquence basée sur la danse présentée avec trois types d'accompagnement musical (takemoto, nagauta et tokiwazu). Dans l'histoire, Taira no Koremochi, visitant le Mont Togakushi pour profiter des érables et des autres couleurs de l'automne, combat une femme démon de la montagne.
Lors d'une soirée d'observation qu'il organise au Mont Togakushi, Koremochi rencontre ce qu'il croit être une belle princesse nommée Sarashinahime. Il boit le saké qu'elle lui offre et devient très ivre. Nous apprenons plus tard que Sarashinahime est un démon. Elle attaque Koremochi, mais il la vainc finalement en utilisant l'épée légendaire « Kogarasumaru ».
L'un des moments importants est qu'un acteur exécute les danses de deux personnages distincts. Dans la première partie, il danse en tant qu’une princesse appelée « Akahime » (une princesse à l'allure typique en raison de son costume rouge). Dans la seconde partie, il se change en femme démon et combat violemment Koremochi.

Moment important

November 1990
National Theatre, Large Theatre
“Momijigari”
Sarashinahime: Nakamura Jakuemon IV

L’utilisation de deux éventails représente le moment important d'une danse interprétée par Sarashinahime. Le nom courant est « Nimaiogi ». L'acteur Danjuro IX a eu des difficultés à perfectionner cette chorégraphie lors de sa première interprétation. Ses mouvements sont plus audacieux que d'habitude pour la danse d'une princesse. Immédiatement après cette scène, Sarashinahime révèle son vrai personnage de démon alors qu’elle observe Koremochi, saoul et endormi.