INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

PiècesPièces maîtresses

Meiboku Sendai Hagi(Troubles dans le clan Date)

Jidai-mono

Résumé

Cette pièce est basée sur une querelle au sein de la famille Date, qui faisait partie du domaine de Sendai pendant la période Edo (du XVIIème au XIXème siècles). Dans l'histoire, Nikki Danjo, un régent de la famille Ashikaga à Oshu (aujourd'hui le nord-est du Japon), et sa soeur cadette Yashio complotent pour prendre le pouvoir dans leur famille.
Les scènes principales qui sont jouées encore aujourd’hui comprennent « Goten », dans lequel Masaoka, nourrice de l’enfant seigneur Tsuruchiyo, sauve le garçon des conspirateurs en grande partie grâce à son propre fils ; « Yukashita », dans lequel Arajishi Otokonosuke garde le palais depuis le sous-sol mais est vaincu par le rat magique de Danjo, ce dernier s'échappant triomphalement ; et « Taiketsu » et « Ninjo ». Dans ces deux dernières scènes, Danjo perd son procès dans un procès pour complot contre Hosokawa Katsumoto. Danjo proteste contre le verdict et résiste, mais est mis à mort en conséquence.
Masaoka est le personnage clé de l’acte « Goten ». Elle est considérée comme l'un des grands personnages de gouvernante de la tradition Kabuki.
Danjo a acquis une renommée en tant que méchant qui tente de conquérir le pays, en raison de la nature enchanteresse de ses actions, malgré ses mauvaises intentions.

Moment important 1

Le fils de Masaoka, Semmatsu, reçoit l'ordre de sa mère de protéger Tsuruchiyo et il tient sa parole. Lorsque Sakae Gozen, du gang de conspirateurs de Danjo, apporte un gateau suspect au jeune seigneur, Semmatsu s’en empare et mord dedans. Le supposé gateau contient un poison mortel, mais pour cacher ce fait, Yashio poignarde Semmatsu sous les yeux de Masaoka. La gouvernante reste fidèle à son devoir, cachant Tsuruchiyo sous son long vêtement extérieur pour le protéger. Alors que son propre fils meurt, elle ne montre aucune émotion.
Ce n'est qu'après le départ des méchants lorsque Masaoka est seule qu'elle exprime sa peine. Cette scène dans laquelle Masaoka dit « tu as fait ce que tu devais faire » au corps de Semmatsu et loue la fidélité de Semmatsu, est pour le public la meilleure partie de la tirade, une lamentation appelée Kudoki. Les moments importants de cette scène sont l'expression par Masaoka de ses vrais sentiments par son discours musical et ses gestes parfaitement synchronisés avec l'accompagnement shamisen.

Moment important 2

November 1998
National Theatre, Large Theatre
“Meiboku Sendai Hagi” Ashikagake Yukashita
Nikki Danjo: Matsumoto Koshiro IX (Matsumoto Hakuo II)

Dans la scène « Yukashita », Nikki Danjo fait son apparition par un ascenseur relié à la scène hanamichi. Cet ascenseur particulier est largement utilisé pour les entrées d’acteurs jouant des ninja (assassins), gobelins ou fantômes. Danjo utilise son mystérieux « rat magique » dans cet acte et apparaît par la trappe de l'ascenseur. Les lumières du théâtre sont réduites et il est éclairé par l’ancienne méthode consistant à placer des bougies au bout de longs bâtons. Cet effet spécial renforce l'atmosphère fantastique qui règne autour de Danjo.