INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

PiècesPièces maîtresses

Aotozoshi Hana no Nishikie(Les cinq voleurs)

Sewa-mono Noms courants: « Shiranami gonin otoko » « Bentenkozo »

RésuméThe Fates of Five Thieves

Le « Shiranami Gonin Otoko » est une œuvre populaire du dramaturge Kawatake Mokuami, célèbre pour ses shiranami-mono (pièces dont les personnages principaux sont des voleurs). Cette histoire raconte la destinée de cinq de ces voleurs : Nippon Daemon, Benten Kozo Kikunosuke, Nango Rikimaru, Akaboshi Juzaburo et Tadanobu Rihei.
La production typique de cette pièce se concentre sur deux scènes distinctes. La première scène est le « Hamamatsuya Misesaki », se passant devant le magasin de tissus de kimonos Hamamatsuya. Benten Kozo, déguisé en fille de samouraï, tente d'escroquer de l’argent au magasin. La deuxième scène est connue sous le nom de « Inasegawa Seizoroi » et fait référence au rassemblement des cinq voleurs près de la rivière Inase. La plupart des productions interprètent uniquement ces deux scènes sous le titre « Benten Musume Meo no Shiranami (Benten le voleur déguisé en jeune femme) ».
Onoe Kikugoro V, acteur de Kabuki, a joué pour la première fois le rôle de Benten Kozo en 1862, alors qu'il n'avait que 19 ans. Grâce à son grand succès dans ce rôle, des générations d'acteurs suivants nommés Onoe Kikugoro ont joué ce rôle au fil des ans.

Moment importantBenten Kozo révèle son no

March 1984
National Theatre, Large Theatre
“Aotozoshi Hana no Nishikie” Hamamatsuya Misesaki
Bentenkozo Kikunosuke: Onoe Kikugoro VII

Benten Kozo arrive à Hamamatsuya et tente de d’escroquer le magasin en lui soutirant de l’argent. Quand un vendeur se rend compte qu'il est un homme et non une jeune femme, Benten Kozo révèle son vrai nom. Cette célèbre tirade commence par les mots « Vous ne savez pas ? Je vais vous faire savoir ! » Le monologue est présenté dans le style harmonieux de sept et cinq syllabes de la poésie japonaise et ravissant à entendre.
Les acteurs jouant Benten Kozo dans cette scène offrent des performances exquises et raffinées et adoptent divers kata (formes). Cela inclut l’élocution de lignes poétiques et le maniement habile des serviettes tenugui, de pipes à tabac traditionnelles et d’autres accessoires de scène chatoyants.