INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

Présentation

Pour divertir le public

Basé sur la danse avec sa structure théâtrale et son attrait musical, le Kabuki est un art de la scène complet. Toutes sortes de styles d’expression ont été créés pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Echanges amicaux entre les acteurs et les spectateurs

“Aotozoshi Hana no Nishikie” Inasegawa Seizoroi
National Theatre (Y_E0200040005016)

Les scénarios de Kabuki ont été écrits autour de rôles pour des acteurs spécifiques, tout en envisageant les scènes clef de la pièce dans lesquelles ils apparaîtront. Les spectateurs adoraient partager des moments d’échange avec les acteurs sur scène autant, et parfois même plus, que la progression de l'histoire.
Ce qui explique pourquoi certaines scènes étaient écrites pour un seul but de montrer les compétences et le charme des acteurs, au détriment d’un déroulement logique du scénario.
Voici un exemple typique de ces scènes clef. Vers la fin de la période Edo (milieu du 19e siècle), une série de pièces de théâtre sur des voleurs des trésors et de l'argent ont été jouées. Dans la scène appelée « Inasegawa Seizoroi » (Les cinq voleurs de la rivière Inase) de la pièce « Aotozôshi Hana no Nishikie » connue sous le nom de Shiranami Gonin Otoko (cinq hommes sur les blanches vagues), cinq voleurs poursuivis apparaissent sur la rive de la rivière portant chacun un parapluie avec les caractères « Shiranami » (voleur) écrits dessus et révèlent fièrement en tour de rôle leurs identités et se vantent d’être le plus grand voleur de tous les temps. En effet, une telle scène ne se produirait jamais dans la réalité. Cependant, dans le Kabuki, cette scène qui montre de manière spectaculaire la présence puissante de cinq acteurs alignés sur scène, est populaire auprès des spectateurs.
Des performances qui restent élégantes malgré leur exagération, des costumes spectaculaires et accrocheurs, des équipements de scène qui manipulent le temps et l’espace avec leurs mouvements tridimensionnels et une musique qui met en valeur la scène et accompagne les acteurs. En outre, les intrigues qui se développent avec la compréhension implicite du public, et des mises en scène qui intègrent les coutumes et événements d'avant-garde de chaque époque.
L’esprit du Kabuki reste toujours vivant pour divertir les spectateurs en utilisant tous ces éléments et bien d’autres.

“Aotozoshi Hana no Nishikie” Inasegawa Seizoroi
National Theatre (Y_E0200040005016)

C’est à vous de choisir la façon d’apprécier le Kabuki

“Shiranui Monogatari” (Chikuzen) Hakata Kikuchiyakata Okuniwa
National Theatre (Y_E0100302500414)

Le kabuki était largement connu et aimé par de nombreuses couches de la société durant la période Edo : des commerçants, des artisans, des employés et des domestiques etc. Chaque population entretenait la relation avec le Kabuki avec sa propre façon de l’apprécier.
En ces temps modernes, les vocabulaires utilisés, les modes de vie décrits, les coutumes et d’autres éléments du Kabuki peuvent paraître un peu difficiles à comprendre. Cependant, le Kabuki dispose d'innombrables moyens créatifs pour divertir le public, tels qu'un répertoire très diversifié de pièces de théâtre, des performances flamboyantes, des danses captivantes, une musique magnifique et des rutilants costumes, ainsi que l'utilisation habile d'équipements de scène. Vous pouvez sûrement trouver votre propre façon d’apprécier le Kabuki parmi ses nombreux éléments excitants.

“Shiranui Monogatari” (Chikuzen) Hakata Kikuchiyakata Okuniwa
National Theatre (Y_E0100302500414)