INVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonaisINVITATION AU KABUKI Guide du Kabuki, art du théâtre traditionnel japonais

Personnages et acteurs

Personnages et Costumes

Familiarité avec les personnages

Les personnages du théâtre Kabuki sont classés en différentes catégories telles que l'âge, la profession et le rôle dans l'histoire. Les techniques théâtrales, les costumes, les perruques, le maquillage et d'autres aspects sont également classés. Cette méthode de classification connue sous le nom de yakugara (personnage) est constituée principalement des rôles féminins onnagata, des rôles masculins vertueux tachiyaku et des rôles de méchants katakiyaku.
Les personnages féminins onnagata incluent l’élégante princesse akahime et la courageuse machimusume, ainsi que les personnages féminins onnagata plus âgés de la servante ingénieuse katahazushi d’une famille samouraï et l’épouse sewa-nyobo qui prend soin de son mari.
Parmi les personnages tachiyaku figurent l’aragoto insoumis et héroïque et par contraste le wagoto, doux et gracieux ainsi que le jitsugoto, vieil homme sage. Les méchants katakiyaku incluent le super vilain jitsuraku préparant une rébellion, le détestable beau garçon iroaku et le noble diabolique kugeuka. Parmi les autres yakugara, on compte le comédien dokegata qui fait rire le public et le charmant jeune garçon wakashugata.
Les vêtements, les coiffures, les styles de conversation et d’autres aspects de la période Edo différaient selon divers facteurs, tels que le statut social, la profession et l’âge. Cela a facilité la catégorisation des yakugara en fonction de leurs costumes, des perruques, des mouvements et d’autres éléments de performance.
Grâce à cette approche, les spectateurs sont généralement capables de comprendre les caractéristiques de base des personnages se trouvant sur scène, même lorsqu’ils assistent à une pièce de Kabuki pour la première fois, ce qui leur permet de profiter du Kabuki tout en sachant qu’ils peuvent reconnaître les personnages.

Costumes

Les jidai-mono (pièces historiques) représentent les temps anciens du samouraï et de la cour impériale, qui n’ont rien en commun avec le public de la période Edo. Les costumes des guerriers, des nobles et d’autres personnages sont donc très exagérés et stylisés. Parmi eux, les costumes de l’aragoto, du kugeaku et d’autres personnages bien spécifiques ont été particulièrement exagérés et stylisés pour pouvoir être reconnus au premier coup d'œil.
Dans de nombreux cas cependant, les costumes des rôles des jidai-mono ne reflètent pas toujours les vêtements des époques représentées. Un de ces exemples est celui de « Imoseyama Onna Teikin » (Montagnes du mari et de la femme : Un conte exemplaire de la vertu féminine), qui se déroule plus de mille ans avant la première mise en scène de la production. Dans cette pièce, la plupart des personnages portent des costumes inspirés des vêtements de l’époque Edo. Cette approche consistant à utiliser des costumes de l’époque de la mise en scène a été conçue pour faciliter la compréhension des personnages qui figurent dans la pièce.
Simultanément, les costumes des rôles des sewa-mono (pièces contemporaines reflétant la vie du public à cette époque) sont relativement proches des vêtements réels portés à l'époque. De ce fait, les personnages et les personnalités des rôles s’expriment largement à travers les couleurs, les motifs, le style ainsi que par d’autres caractéristiques des costumes.

Perruques

“Katsuratsuke Iwai Kumesaburo III” National Theatre collection (NA0075283001)

“Katsuratsuke Ichikawa Ichizo III” National Theatre collection (NA0075283003)

Les perruques portées dans les pièces de Kabuki comportent normalement quatre éléments : bin (cheveux des deux côtés du visage), tabo (cheveux sur la nuque), mage (mèches de cheveux en chignon) et maegami (frange). Les personnages et les personnalités des rôles dans les pièces de Kabuki sont définis en modifiant et en combinant ces éléments de perruque. Pour les mêmes raisons que pour les costumes, le niveau d'exagération et de stylisation des perruques du Kabuki est devenu plus prononcé pour les rôles des jidai-mono. Environ 1 000 types de perruques sont utilisés par les tachiyaku et environ 400 perruques sont portées par les onnagata. Le nombre de perruques utilisées par les tachiyaku est plus important en raison des paramètres plus complexes des personnages et des personnalités des rôles.

“Katsuratsuke Iwai Kumesaburo III” National Theatre collection (NA0075283001)

“Katsuratsuke Ichikawa Ichizo III” National Theatre collection (NA0075283003)

Accessoires de scène

“Shibaraku” National Theatre collection

Les accessoires du Kabuki sont en grande partie classés en deux catégories : les objets quotidiens honmono et les éléments koshiraemono conçus pour être montrés et utilisés efficacement sur scène. Les koshiraemono définissent clairement les personnages et les personnalités des rôles qui les utilisent. Ils sont donc généralement plus efficaces sur scène que les honmono.

“Shibaraku” National Theatre collection